L’Institut Satyam Tantra Yoga

L’institut

Fondé en 2004 sous le nom de l’École Satyam, l’Institut Satyam Tantra Yoga est spécialisé dans l’enseignement du yoga traditionnel issu du Tantra himalayen népalais. Cette pratique, apprise au Népal de leur maître Sannyasin Vishnuswaroop, a inspiré les fondateurs Hervé Blondon et Lidija Segon-Blondon qui transmettent aujourd’hui leurs connaissances du yoga traditionnel et de sa philosophie. L’institut est reconnu comme école d’enseignement privé par les gouvernements du Québec et du Canada et a formé à ce jour plus de 500 professeurs de yoga.

Hervé et Lidija

Hervé et Lidija se sont mariés au Népal en 2005. Pour eux, le Tantra a pour base le couple qui développe sa pratique autour de son vécu. Il n’y a pas de frontières entre leur pratique, leur quotidien et leurs expériences de vie. Voyageant en famille lorsqu’ils animent des retraites à l’étranger, ils ne suivent aucune tendance, mais répondent simplement au besoin de transmettre leur savoir dans leurs lieux de vie de prédilection : le Québec, la Croatie et le Népal. Ils enseignent ensemble pour transmettre la polarité du couple, symbolisé par les forces Shiva-Shakti dans l’hindouisme, en respect de la tradition.

Lidija & Hervé
Yoga

Leur yoga

Basé sur l’alignement postural respectant l’intégrité du corps et reposant sur le développement de la conscience par le ressenti, le yoga enseigné à l’institut Satyam et provenant du Tantra himalayen touche autant le corps que l’ésotérisme sans jamais tomber dans une vulgarisation dénuée de sens. Bien que Lidija se spécialise dans le yoga au féminin par des formations qui touchent les cycles hormonaux et que Hervé partage son savoir sur les interprétations des textes classiques, tous les deux enseignent un yoga d’alignement postural pour recentrer le corps et l’esprit.

Tantra

Le tantra

Contrairement à la croyance populaire, le tantra n’est pas une forme de pratique sexuelle ou d’expression sensuelle, mais plutôt la transformation à travers une pleine conscience de son vécu. Cette conscience permet alors une connaissance simple et profonde de soi, dans tous les gestes et toutes les activités du quotidien. Ceci inclut aussi bien tout ce qui touche à la vie de couple ou de famille, que ce soit par la sexualité, l’éducation des enfants, les relations avec les autres, et même le ramassage des ordures ou le fait de faire l’épicerie. Tout est yoga et terre d’enseignement.